NEWS /
Les règles de bases pour un site web de restaurant performant

La crise du coronavirus n’a fait qu’accentuer l’importance d’une visibilité sur le web pour les restaurants qui ont choisi de se lancer dans le click&collect et la vente à emporter. Les clients doivent pouvoir trouver sur votre site lorsqu’ils recherchent un restaurant dans votre ville et encore plus lorsqu’ils cherchent à se renseigner sur votre établissement. En laissant les autres parler pour vous (TripAdvisor, UberEats, The Fork…), vous leur confiez vos clients. Que doit contenir votre site pour être non seulement performat mais pour être référencé?

Les pages ou informations à renseigner sur votre site pour le parcours client

1. Votre menu & vos prix
Cela paraît évident, mais beaucoup de restaurants ne mettent pas à jour leur menu sur leur site. Le format image est souvent privilégié, alors qu’un format texte aurait plus de poids pour votre référencement. Indiquer les prix évite de faire perdre du temps à vos visiteurs. Ils sont nécessaires pour des raisons de transparence, et créent un filtre. Les clients ne vous appelleront pas pour ce type de demandes. Ils gagnent du temps, et vous aussi.

2. Les avis clients
Widget d’un partenaire de collecte d’avis ou d’un site tiers, l’important est que vos visiteurs aient cette information de réassurance directement sur votre site. Vous éviterez que les clients ne quittent votre site pour aller chercher l’information ailleurs.

3. Vos informations de contact
Encore une information qui paraît évidente, mais qui pêche sur de nombreux sites de restaurants. Votre numéro de téléphone doit être très visible, particulièrement sur la version mobile de votre site, mais c’est aussi le cas pour votre localisation, avec un repère précis sur Google Maps, que vous pouvez intégrer à votre page contact & accès. Les visiteurs doivent pouvoir venir en deux clics jusqu’à vous. C’est l’intérêt de votre site et de votre fiche Google My Business, guider les internautes jusqu’à votre établissement. C’est l’objectif du “web-to-store”.

4. Vos horaires d’ouverture
Les clients ont souvent besoin de savoir si votre établissement est ouvert midi et soir, en continu, le lundi… Indiquer sur votre site et sur votre fiche Google My Business

5. Un moteur de réservation
Idéal pour les restaurants connectés, le moteur de réservation directement accessible depuis votre site vous permet d’optimiser votre remplissage et de libérer vos équipes du téléphone.

6. Un bouton dédié au click & collect ou à la livraison
Si vous avez mis en place ces solutions, les clients doivent y avoir accès sur votre site. Le parcours doit être sécurisé, surtout à l’étape du paiement.

7. Des photos
C’est ce qui a fait le succès d’Instagram autour du thème “food”. Les photos de vos plats, de vos équipes, de votre salle, de vos cuisines… ne sont pas réservées qu’aux réseaux sociaux. Si vous avez de beaux visuels, placez-les sur votre site, dans une galerie dédiée, au coeur de votre carte… Si vos plats sont plus familiaux que beaux, vous pouvez quand même glisser des images, elles permettront de montrer ce que vous proposez.

8. Une vidéo
Investir dans une belle vidéo de votre établissement permet d’immerger les visiteurs dans votre univers et de leur donner envie de venir goûter vos plats. La vidéo peut être insérée en page d’accueil pour créer l’émotion dès l’entrée du visiteur sur votre site.

9. Votre histoire
Consacrez une page de votre site pour parler de vous, de l’histoire de votre restaurant, de votre expérience, de votre lien avec les producteurs, avec les produits… Cette page est là pour créer un attachement à votre marque et donner envie de venir chez vous.

10. Les informations complémentaires
Il est utile et intéressant d’indiquer aux clients comment ils peuvent vous rejoindre (vu dans les informations de contact), mais également par quels moyens: accès bus, train, stationnement à proximité de votre restaurant…

11. Vos comptes de réseaux sociaux
Si vous avez ouvert des comptes de réseaux sociaux et qu’ils sont régulièrement alimentés, indiquez avec une icône officielle vos comptes. Vous pourriez gagner quelques abonnés, mais surtout cela rassurera vos visiteurs en voyant vos dernières actualités.

Des impératifs techniques

Pour être bien référencé, votre site devra respecter des impératifs techniques mais aussi avoir un contenu de qualité et à jour, qui répond aux recherches des internautes.

1. Le choix de WordPress
Benjamin Meiffret, CEO-fondateur chez Divinemenciel, préconise de choisir WordPress comme CMS. Plus souple, mis à jour régulièrement, sécurisé, WordPress permet aux restaurateurs de gérer facilement leur site une fois créé. “Des millions de templates sont disponibles sous wordpress, ce qui permet à chaque restaurateur d’avoir un site vraiment différent de ses voisins” ajoute-t-il.

2. Un plugin dédié au référencement
Benjamin Meiffret recommande d’installer un plugin de type “Yoast SEO” sur son site. Cet outil apporte des recommandations concrètes pour intégrer un contenu qui respecte les exigences des moteurs de recherche comme Google en matière de référencement. Il vous permet également d’ajouter en quelques clics vos balises “meta-description”... importantes pour guider les robots des moteurs de recherche sur vos sites.
Sur WordPress, les restaurateurs peuvent facilement attribuer des balises textes et images, importantes pour le référencement” complète-t-il.

3. Optimiser votre site
Autre conseil de Benjamin Meiffret; l’alléger le plus possible. “Le poids des images impacte le référencement. Chaque image doit peser entre 50 et 300ko maximum. Pour vérifier la rapidité de chargement de votre site, rendez-vous sur https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/?hl=fr. Votre site ne doit pas mettre plus de 3 secondes pour se charger, sans quoi il risque d’être pénalisé par les algorithmes des moteurs de recherche.

4. Prévoir un contenu suffisant
Enfin, Benjamin Meiffret recommande enfin de prévoir une quantité de texte suffisante pour que “Google comprenne de quoi ça parle. La durée de visite doit être supérieure à 30 secondes” pour être qualifiée positivement par les algorithmes.

L’objectif de votre site internet est de faire venir ses visiteurs jusqu’à votre établissement. Un site attractif et et qui donne un maximum d’informations est une carte à jouer pour convertir les internautes en clients. Bien choisir son créateur de site et comparer ses références est une étape à ne pas négliger pour investir à bon escient.

Partagez cet article sur vos réseaux :