NEWS /
L'été marqué par le retour des touristes, les chiffres clés de Google

Lors du dernier salon FHT, Charles-Antoine Duron, directeur en charge du travel et de la mobilité Google France et Nicolas Dussart, en charge des partenariats stratégiques Google France, ont présenté leur analyse des chiffres et tendances estivaux du voyage.

Le voyage est relancé
En avril 2022, 77% des voyageurs européens déclaraient être prêts à partir voyager, un rebond de 21% par rapport à avril 2019. Une envie confirmée par la croissance des recherches d’hôtels sur Google de 23% pour la même période. Alors que la crise du Covid et les restrictions de déplacement avaient contraint les voyageurs à rester dans leur pays, le voyage domestique poursuit sa croissance.

Le retour en grâce des grandes villes
35% de la demande se concentre à nouveau sur les grandes villes, et Paris est enfin plébiscité et connaît une augmentation de 55% sur la demande internationale.
Sans surprise, les requêtes liées aux destinations combinant “soleil et plage” (ex. la Côte d’Azur) ont le vent en poupe et occupent 22,2% de la demande de voyages de loisirs.

Une bipolarité autour des prix
La problématique du prix redevient un vrai sujet et l’inflation des tarifs du secteur en est la cause. Sur Google, les sujets qui touchent aux prix réduits ont la côte. “Discount”, “money back guarantee”, “no cancellation fees”, “flexible dates / voucher”... sont des requêtes tendance.
Les voyageurs ont envie de rattraper les périodes sans voyage (le fameux travel revenge), mais cette envie est accompagnée d’une “réticence à la dépense”. La European Travel Commission a relevé en avril 2022 un recul de 34% des paniers individuels supérieurs à 2000€, quand les paniers entre 1000 et 1500€ connaissent un regain de 23,5%.
Il y a un enjeu pour le secteur de savoir se positionner par rapport à ces deux pôles qui sont en train de se générer” insiste Charles-Antoine Duron.

Des voyageurs plus flexibles
Pour contourner cette problématique tarifaire, de plus nombreux voyageurs sont prêts à accepter d’être plus flexibles entre les destinations et les périodes de voyage.
Charles-Antoine Duron conseille aux hôteliers d’utiliser leur CRM pour cibler ces voyageurs.
De la même manière, les voyageurs sont aussi plus flexibles sur le type d’établissement qu’ils vont fréquenter. Ils sont prêts à essayer de nouvelles marques.
La relance des recherches de voyage sur Google devrait inciter les hôteliers à se montrer plus actifs sur leur site et leurs points de communication et de distribution digitaux. C’est le moment de reprendre la main sur tous les outils gratuits et payants mis à disposition par Google pour augmenter les réservations en direct… Et de consulter le site de FoodHotelTech pour retrouver toutes les solutions technologiques indispensables dans l’hôtellerie et la restauration.

Partagez cet article sur vos réseaux :